régime de sèche
mars 5, 2020

5 conseils pour réussir un régime de sèche

Un régime de sèche favorise la combustion des graisses et la perte de poids rapide, et maintient la masse musculaire. Ce régime hypocalorique est pratiqué par les sportifs qui souhaitent éliminer leur masse grasse avec un entrainement adapté.

Cette forme extrême de régime impose un programme alimentaire strict et repose essentiellement sur l’ajustement de la quantité de protéines, ce qui augmente la sensation de satiété. Découvrez les secrets du régime de sèche.

Une diète hypocalorique

Le régime de sèche peut sembler difficile, mais il donne des résultats garantis avec une perte de poids rapide et de graisse abdominale. De plus, il présente d’autres avantages, comme la désintoxication, la lutte contre l’inflammation … Dans un état où le corps ne reçoit peu de calories, il passe à la combustion des graisses pour générer de l’énergie. Le régime de sèche met le corps dans un état de stress, le corps commence à utiliser toutes les sources d’énergie disponibles auxquelles il a accès. Il plonge le corps dans un processus appelé autophagie, qui recycle des vieilles cellules comme une source d’énergie.

Cependant avant de commencer ce régime, vous devez impérativement consulter un médecin pour faire un bilan de santé, pour savoir si vous êtes suffisamment apte physiquement à pratiquer ce régime. Il va vous aider à déterminer vos besoins en calories et en macronutriments. La date de cette diète doit être choisie de manière à ne pas coïncider avec une journée de tension physique ou mentale intense. Le régime de sèche associé à un bon programme d’entrainement, vous pouvez perdre jusqu’à 1 kilo par semaine.

Les conditions de réussite d’une bonne sèche

Pour réguler votre apport énergétique, il est recommandé de manger des aliments riches en protéines. Les produits issus du commerce et les plats transformés sont à bannir durant le régime de sèche. Vous devez réduire au moins 15 % de votre apport calorique et pratiquez le sport, sans pour autant épuiser votre corps. Consommer des fruits et légumes permet un meilleur équilibre, et évitez les glucides et lipides.

Il est également conseillé de boire beaucoup d’eau durant la période de sèche et de privilégier la prise de compléments alimentaires, en cas de besoin, pour lutter contre les carences en vitamines et en minéraux. Ce régime ne doit pas dépasser 4 à 6 jours pour ne pas nuire à votre masse musculaire. Une perte de poids brutal peut causer un effet négatif et provoquer une fonte des muscles. Si vous réduisez les calories de manière trop drastique, votre apport en nutriments peut ne pas soutenir un entraînement et une récupération appropriés.

Ce régime hypocalorique peut entraîner des effets secondaires mineurs tels que la fatigue, la constipation, la nausée et la diarrhée. Lorsque le corps souffre d’un déficit calorique, il commence à décomposer les graisses en énergie. Le foie sécrète alors plus de cholestérol et, lorsqu’il est combiné avec la bile, peut former des calculs biliaires.

Une fois que vous avez fini ce régime, vous devez maintenir un mode de vie saine et une activité physique régulière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *